Un réseau en mouvement

 

claudie

Par Claudie Miller, présidente de la FCSF

S’il est important, dans un contexte incertain, d’avoir un projet commun, il est tout aussi important de savoir de quelle façon nous le mettons en œuvre.

Entre recherche de stratégies adaptées, démarrage d’actions nouvelles et maintien de chantiers engagés, la première partie de l’année 2016 a été un temps de forte activité, avec toujours un même objectif, valoriser, faire voir, faire reconnaître la richesse de notre réseau. Nulle rencontre, nul colloque ou séminaire, nul projet qui ne s’appuie sur ce qui se fait chaque jour sur le terrain, dans les centres sociaux.

Ainsi il est possible de dire que notre réseau est en mouvement. Chacun trouve ses manières de faire, le rythme à suivre, les chemins d’innovations et de transformation en fonction des contraintes et des ressources. Les expériences nombreuses, souvent porteuses d’avenir, les difficultés, les échecs parfois, sont partagés entre centres sociaux, fédérations, unions. Des niveaux différents pour un même projet.

C’est ensemble que nous voulons avancer, c’est ensemble que nous agissons.

Les priorités de la FCSF pour la période à venir ont été clairement affichées à l’occasion de notre Assemblée générale de mai dernier à Bordeaux. Elles se résument en 4 orientations:

1. Développer l’échange d’expériences entre bénévoles et salariés, localement et nationalement

Concrètement, cela se traduira par l’expérimentation de nouvelles méthodes de circulation des savoir-faire au sein des fédérations, l’animation de la « communauté » des administrateurs fédéraux et la création d’une plateforme numérique pour faciliter le partage d’expériences au plan national.

2. Accompagner l’évolution des savoir-faire pour soutenir les actions citoyennes portées par les habitants.

Concrètement, cela se traduira par de nouvelles formations nationales, la mise en place d’un réseau des personnes ressources, l’organisation des Journées professionnelles de l’animation globales (JPAG) consacrées à l’avenir des métiers dans les centres sociaux et un appui dans l’élaboration de vos stratégies de formation fédérales.

3. Faire connaître l’action des centres sociaux de leurs partenaires et du grand public comme étant des espaces de soutien aux initiatives.

Concrètement, cela se traduira par un travail avec les fédérations qui le souhaitent sur la notoriété et l’image des centres sociaux, la définition d’une stratégie de relations presse et la mise en place d’une opération de communication politique à l’automne prochain

4. Faire évoluer le modèle économique des centres sociaux pour renforcer leur partenariat avec les collectivités locales, tout en diversifiant leurs ressources.

Concrètement, cela se traduira par un séminaire inter-fédéral décentralisé sur cette question, dans 10 territoires, en automne-hiver 2016-2017

Nous vous donnons rendez-vous pour tirer le bilan de ces opérations pendant notre prochaine Assemblée générale, qui aura lieu du 19 au 21 mai 2017 à Vogüé en Ardèche!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Courriel
Partager sur print
Imprimer
Aller au contenu principal