Retour sur la journée de capitalisation impact & utilité sociale

Le 6 février dernier, une trentaine d’acteurs.trices du réseau des centres sociaux se sont réuni.e.s à l’invitation de la FCSF pour une journée de capitalisation des démarches d’évaluation de l’impact / utilité sociale des centres sociaux ! Cette rencontre s’inscrivait au carrefour des chantiers influence et évolution des modèles socio-économiques portée par la FCSF. Aux côtés de représentants de la CNAF, les acteurs.trices présent.e.s représentaient différentes expériences pilotes conduites au sein du réseau, étaient aussi présents des fédérations, des centres qui souhaitent se lancer dans ce type de démarche. Tout au long de la journée, un facilitateur graphique a également capté en images les échanges ! Vous pouvez découvrir les planches ci-après :

La première séquence de cette journée de capitalisation a permis de reprendre des éléments d’histoire d’évolution des notions d’impact et d’utilité sociale et de s’approprier quelques uns des socles théoriques utilisés aujourd’hui. Entre les deux, nous avons interrogé pourquoi ces notions émergent aujourd’hui. Quatre idées fortes en ressortent :

  • Un contexte de concurrence, de tensions de financements publics, de restructurations
  • Des défis de société qui interrogent et viennent faire évoluer nos pratiques
  • Centres sociaux, espaces de vie sociale : des exigences vis-à-vis de l’Animation de la Vie Sociale
  • Un enjeu démocratique et de projet politique

 

Ces éléments posés, place à la capitalisation ! Un format un peu particulier a été choisi puisque chaque groupe a été amené à découvrir une expérience pilote du réseau et à la décortiquer au prisme des prérequis d’une démarche d’évaluation de l’impact social tels que proposé par l’étude réalisée par l’Avise, la Fonda et le Labo de l’ESS en septembre 2019 et intitulée « ESS et création de valeur » . Ce temps de capitalisation a été aussi l’occasion d’observer quels sont les domaines d’impact mobilisés : dimensions individuelle, politique, environnementale, économique et territoriale, sociétale.

Les expériences pilotes qui ont été analysées sont issues des expérimentations dans les Bouches du Rhône, les Pays de la Loire, la Drôme, les Pyrénées- Atlantiques, la Seine Maritime avec la Fonda, la Loire et la Haute Loire et Poitiers.

Enfin, la journée s’est terminée par un travail de projection politique et opérationnelle sur ce chantier national ! Une publication est ainsi à paraître d’ici à l’été sur le sujet ! Vous pouvez retrouver d’ores et déjà quelques ressources sur la page ressource Economie de cestpossible.me dont les éléments issus des Journées Professionnelles de l’Animation Globale de 2018  – https://www.cestpossible.me/ressource/utilite-sociale-et-impact-social-le-plein-de-ressources/

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Courriel
Partager sur print
Imprimer
Aller au contenu principal