Réseau Jeunes 2019 : c’est parti !

C’est à Avignon que se déroule cette édition du Réseau Jeunes placée sous la thématique « urgence écologique : premier.e.s concerné.e.s, premier.e.s motivé.e.s. » Lundi 21 octobre, ce sont 120 jeunes engagé.e.s dans leurs centres sociaux partout en France qui arrivent. Un peu de changement après quelques éditions dans le Nord et l’Est de la France, enfin le Sud ! Malheureusement, le soleil ne sera pas au rendez-vous en ce début de semaine et c’est sous la pluie et la grisaille que s’ouvre le Réseau Jeunes. Après des mots de bienvenue de la mairie et de la fédération des centres sociaux de Vaucluse qui accueille, place aux petits jeux pour faire connaissance !

Toujours sous la pluie, et après une nuit quelque peu agitée pour certain.e.s, l’association Engrenages projette des petites vidéos pour engager la discussion par groupe sur quelques problèmes en lien avec l’écologie et sur des actions collectives citoyennes, des mises en mouvement sur la question. Après discussion, chaque groupe était ensuite invité à trouver un slogan, ou une punchline. La créativité était au rendez-vous ! Pêle mêle : « arrête de niquer ta mer, » « tous unis pour l’écologie, » « le plastique dans les Kardashian, pas dans les océans », « les mouvements citoyens s’imposent, l’Etat se décompose, » « l’eau est plus rare que l’or », « mieux vaut prendre le changement par la main avant qu’il nous prenne par la gorge… » Un bel élan pour démarrer cette semaine !

 

Au programme de l’après-midi : porteurs de paroles et interview d’associations. Ainsi, 12 petits groupes ont préparé les questions à poser aux passants et aux associations.

Les porteurs de paroles se sont posté.e.s dans plusieurs coins centraux d’Avignon et ont questionné les habitant.e.s : « l’écologie est-ce un problème de riches ? », « l’urgence écologique est-ce ma faute ? »… Une urgence écologique qui se traduit d’abord par des trombes d’eau. Pas très propice à l’investissement de l’espace public… Déjà que c’est compliqué d’aller vers les gens, d’oser affronter pas mal d’indifférence… Mais ils.elles ne se découragent pas pour autant ! Les premiers panneaux sont affichés, ça attire le regard. Les gens sont intrigués et se prennent au jeu. Les jeunes aussi: Sofia, animatrice, félicite son groupe « vous avez démarré tout timides, sans trop avoir envie et puis vous êtes carrément entrés dans la partie ! Bravo !! »

A quelques kilomètres de là, d’autres groupes rencontraient Le Mas de Carles, une ferme d’insertion pour personnes à la rue, l’association les petits débrouillards, les petites choses ou bien encore l’agence de la transition écologique, afin de les interviewer sur leurs actions écologiques. Une journée bien remplie avant le grand jeu de ce soir, une tradition au Réseau Jeunes !

Pour la suite, on vous dit à demain… !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Courriel
Partager sur print
Imprimer
Aller au contenu principal
Aller à la barre d’outils