L’activité des centres sociaux au temps du coronavirus

Déjà une semaine que notre pays tourne au ralenti. Vie sociale, vie économique, vie familiale, il nous faut apprendre à vivre, à travailler autrement. Comme dans l’ensemble de la société, les centres sociaux – et les bénévoles, les professionnel.le.s, les habitant.e.s qui sont en sont en lien avec nos structures – sont impactés. Comme la plupart des structures qui accueillent du public, les portes sont la plupart du temps closes.

Mais dans cette période, partout où les structures et les personnes le peuvent, dans les villes comme dans les campagnes, les centres sociaux s’organisent et imaginent des réponses pour garder le lien avec les habitant.e.s de toutes générations, pour éviter trop d’isolement, de ruptures.

 

Solidaires !

Il y a ici une attention aux plus vulnérables, avec l’expression d’une des valeurs de notre réseau, la solidarité. L’on pense de suite aux personnes isolées, âgées notamment. Mais aussi à des familles, pour qui le confinement est complexe à gérer, dans les relations familiales, dans le suivi de la scolarité, dans le fait de respecter les consignes… A des personnes confrontées à la fracture numérique. Aux soignant.e.s qui ont besoin de faire garder leurs enfants. Les centres sociaux sont présents : lien téléphonique, portage de repas à domicile, courses déposées au domicile, médiation numérique, écoute, accès aux droits, groupes sur les réseaux sociaux avec les jeunes des territoires, accueils petite enfance maintenus (en lien avec les services de l’Etat, les collectivités et les CAF)… Les initiatives sont nombreuses !

 

La vie continue !

Il y a aussi une volonté, dans une période où les rythmes sont chamboulés, de garder des repères, par exemple en continuant à animer des activités, via les réseaux sociaux le plus souvent et autres outils collaboratifs : accompagnement à la scolarité, ateliers sociolinguistiques, exercices physiques… Pour les animer, des bénévoles, des professionnel.le.s, qui en ont la possibilité sont au rendez-vous. Vu les initiatives qui nous sont partagées (voir la page dédiée sur le site de la FCSF, ça foisonne ! Et les initiatives rencontrent du succès, les habitant.e.s répondent présent.e.s. Structures d’éducation populaire, les centres sociaux prennent aussi en ce moment leur part pour relayer et expliquer l’enjeu du respect des gestes de barrières, des consignes de confinement. Ils luttent contre les fake news et leurs effets anxiogènes.

 

Quelle créativité !

Surtout, les centres sociaux et les équipes bénévoles et professionnelles qui les animent montrent, chaque fois, la formidable énergie et créativité qu’ils savent déployer pour garder du lien et de la vie. Ils nous montrent également les possibilités offertes par les outils numériques pour maintenir et enrichir les activités des centres sociaux. Un réseau connecté, imaginatif, créatif, et qui véhicule de la bonne humeur. Et ça fait du bien ! Une énergie mise au service des habitant.e.s, qui se met en œuvre en lien avec les autres acteurs dans les territoires : collectivités, associations, services de l’État, organismes de sécurité sociale.

 

Un réseau engagé

Des centres sociaux se mobilisent, des équipes sont actives. Toutes et tous ne peuvent pas le faire en ce moment. Pour plein de raisons. Toutes sont légitimes. Dans cette période, l’action des fédérations et unions départementales, régionales et nationale est précieuse. Il s’agit aussi de garder le lien dans notre réseau, entre les personnes et les structures, d’échanger, de partager de l’info, des inquiétudes et des bonnes nouvelles, de veiller à ce que toutes et tous, y compris dans nos équipes, traversent ce moment dans les conditions les moins difficiles possibles.

Les questions sont nombreuses. Pour nos structures aussi : Ressources humaines, financement… la situation est inédite, les inquiétudes nombreuses, les réponses vont mettre du temps à se construire. Mais là encore, localement et nationalement, notre réseau agit auprès et avec des institutions et acteurs de référence. Sur le plan national, vous pouvez retrouver les infos officielles sur la première partie de la page Coronavirus, la FCSF s’engage à vos côtés

Mais aujourd’hui, surtout, saluons la mobilisation et la force de notre réseau pour réinventer, partout où cela est possible, de nouvelles façons d’être ensemble, et de continuer à faire société !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Courriel
Partager sur print
Imprimer
Aller au contenu principal