Journées de l’économie autrement: les centres sociaux répondent présents

                Les 29 et 30 novembre derniers, avaient lieu à Dijon les Journées de l’Economie Autrement, un événement porté par le magazine Alternatives Economiques où une vingtaine d’acteurs du réseau des centres sociaux ont répondu présents ! Ces journées visent à débattre et échanger sur les défis auxquels la société française est aujourd’hui confrontée et pour découvrir comment les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire contribuent à y répondre.

                La FCSF était cette année partenaire de l’évènement à travers notamment la participation à cinq ateliers et conférences.  Citons le témoignage du centre social d’Audincourt dans le Doubs sur le rôle des centres sociaux dans la co-construction du développement territorial au service de l’intérêt général : un enjeu démocratique. Citons aussi la participation du centre social de Fours lors d’une conférence visant à interroger « l’accès aux services publics sur tous les territoires : qui doit faire quoi ? ». Avec un collectif d’habitant.e.s, le centre social des 3 cités a pour sa part témoigné dans un atelier consacré à la création de lieux intergénérationnels. La présidente de la FCSF, Claudie Miller, était pour sa part mobilisée sur une table ronde intitulée « associations, mobilisation des citoyens : des signaux positifs, des motifs d’inquiétude ! » Enfin, la fédération des centres sociaux du Grand Lyon et du Rhône a témoigné sur les démarches engagées par le réseau du Rhône autour du développement durable à l’occasion d’un atelier sur « concilier fin du mois et fin du monde : une transition énergétique qui profite à tous ».

Pour partager sur le vécu de ces deux journées, échanger sur les expériences rencontrées, esquisser des perspectives pour notre réseau mais aussi pour mieux nous connaître, le dimanche matin a été consacré à un temps de reprise entre acteurs du réseau des centres sociaux. Au-delà d’une boîte à outils bien remplie, de contacts d’intervenant.e.s pour alimenter les réflexions de notre réseau, de convictions forgées sur l’ancrage des centres sociaux dans l’Economie Sociale et Solidaire, les Journées viennent aussi nous interpeller sur :

  • « Des signaux graves qui invitent à poursuivre la déconstruction de l’économie libérale dominante pour expérimenter dans la micro et la mezzo économie (Hugues Sibille, président du Labo de l’ESS et de la Fondation Crédit Coopératif)
  • La nécessité de partir des capacités d’agir mobilisables de la société civile sur les territoires, y compris des ignorés et des laissés pour compte de notre économie et protection sociale.
  • Des échelles politico-administratives imposées, mais des projets innovants de l’ESS sur des bassins de vie qui ont sens pour les habitants et les acteurs (immeuble, canton…)
  • L’évaluation des actions et des politiques à l’aune des 10% les plus pauvres face à ceux qui cumulent tous les capitaux : économiques, culturels, politiques, etc. »

Les réflexions et l’action sur ce chantier se poursuivent au quotidien dans les centres sociaux ! Rendez-vous en novembre 2020 pour le mois de l’Economie Sociale et Solidaire.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Courriel
Partager sur print
Imprimer
Aller au contenu principal