Communiqué de la FCSF – rapport final de l’Inspection suite au réseau Jeunes d’octobre 2020

A propos du Rapport final de l’Inspection Générale de l’Education, du Sport et de la Recherche sur le Réseau Jeunes des centres sociaux d’octobre 2020

Communiqué de la FCSF, 22 mars 2021

 

La Fédération des Centres sociaux et socioculturels de France [FCSF] a reçu ce vendredi soir les conclusions finales du rapport de l’Inspection générale de l’Éducation, du Sport et de la Recherche, suite à l’inspection que la Secrétaire d’État en charge de la jeunesse et de l’engagement a diligentée après sa participation au Réseau Jeunes national des centres sociaux en octobre 2020.

Outre une stratégie de communication médiatique déployée dès dimanche par la Secrétaire d’État, ce rapport final et ses recommandations apparaissent, malheureusement, à l’image des craintes que la FCSF avait pu formuler auprès de l’Inspection :

  • Orientés, avec une approche de l’Inspection qui s’est placée sous le point de vue de la Secrétaire d’État, interrogeant systématiquement l’approche de la FCSF et jamais le positionnement de la Secrétaire d’État lors de cette rencontre,
  • Empreints de confusions et de mauvaises interprétations sur le thème, les processus pédagogiques et le déroulement du Réseau Jeunes,
  • Inquiétants, car il réinterroge clairement l’éducation populaire, ses acteurs, ses méthodes, et plus largement les libertés associatives.

La FCSF, son réseau et ses partenaires souhaitent se donner le temps d’une analyse approfondie du rapport final et de ses recommandations, avant de communiquer plus largement et d’envisager les suites à leur donner.

Dans une période où notre société est confrontée à une grave crise sociale – les centres sociaux agissent au quotidien pour maintenir le lien social et accompagner les plus vulnérables – et est traversée par les débats politiques autour des questions de séparatismes et de laïcité, la FCSF refuse d’être instrumentalisée, et avec elle l’ensemble des acteurs de l’éducation populaire et du mouvement associatif.

La FCSF rappelle enfin que depuis plus de 100 ans, son réseau de 1300 centres sociaux, agit partout en France pour promouvoir les valeurs de démocratie, de solidarité et de dignité. Ferments de cohésion et de lien social, acteurs d’une démocratie vivante et d’une société plus juste, les centres sociaux incarnent au quotidien les valeurs de notre République, sans rien concéder sur la laïcité.

Communiqué de la FCSF à télécharger ici.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Courriel
Partager sur print
Imprimer
Aller au contenu principal