A Lyon, on cogite autour des modèles socio-économiques des centres sociaux !

Le contexte socio-économique dans lequel évoluent les centres sociaux ne cesse de se complexifier et de se transformer, ce qui pousse le monde associatif à repenser ses ressources économiques et financières.

La Fédération des Centres Sociaux du Rhône et de la Métropole de Lyon amorce une démarche profonde de réflexion concernant les modèles socio-économiques sur lesquels se fondent les centres sociaux. Pour ce faire, elle a organisé le 15 mars 2019 un premier temps de rencontre avec l’ensemble du réseau, professionnels et administrateurs.

L’après-midi, qui a rassemblé plus de 70 membres, a eu pour but à la fois de proposer un état des lieux des schémas socio-économiques actuellement à l’œuvre tout en questionnant la place possible et future des centres sociaux dans le panorama politique et institutionnel contemporain. Au programme, 3 interventions aux regards complémentaires et 1 atelier en sous-groupes sur les leviers d’action des Centres sociaux. Premier jalon d’une démarche en plusieurs volets, que nous comptons mener ensemble.

Hugo Barthalay – délégué fédéral à la Fédération Nationale des Centres Sociaux a proposé un état des lieux des types de modèles socio-économiques en rappelant la complexité du contexte dans lequel les centres sociaux évoluent (à l’instar de l’évolution du positionnement de l’Etat vis-à-vis de l’action sociale, ou du changement des modes d’engagement et d’expression de la solidarité…).

Nicolas Duracka – chercheur au Centre de R&D et Transfert en Innovations Sociales Clermont-Auvergne (CISCA) – a éclairé sur la tension qui traverse aujourd’hui les centres sociaux, influencés à la fois par leur fondement associatif inspiré de l’économie solidaire et par des logiques entrepreneuriales d’inspiration libérale. Face à cette complexité, Nicolas Duracka encourage les centres sociaux à concilier cette dualité grâce à des outils tels que la pratique de l’évaluation et la “praxis communicationnelle” (c’est-à-dire la capacité à adapter et à nourrir ses modes de communication).

Sven Grillet – sociologue spécialisé en développement social local (DSL) – a réaffirmé, à travers son regard transversal, le besoin de refonder un projet politique partagé. Pour Sven Grillet, la grande force des centres sociaux est leur capacité à s’adresser à des interlocuteurs d’horizon variés qu’il s’agisse de leur(s) public(s), ou de leur partenaires institutionnels et politiques : ils sont des « polyglottes ». Selon lui, la transformation du modèle socio-économique des centres sociaux avant tout sur la consolidation d’un projet politique mais aussi sur la gouvernance.

 

Retrouvez la synthèse des différentes interventions dans les vidéos à partir du lien ici

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Courriel
Partager sur print
Imprimer
Aller au contenu principal
Aller à la barre d’outils