De l’enjeu de communiquer dans et sur les centres sociaux

Par • 19 Mai, 2019 • Catégorie: ,

On n’a pas le temps », « on n’a pas les moyens », « c’est pas la peine, tout le monde sait ce qu’on fait », « on avait un stagiaire, mais il est parti… », « Ah oui c’est indispensable…,
mais bon, on a d’autres priorités », « de toutes façons, les journalistes… » Poser la question de l’importance de la communication en centre social (ou en fédération), c’est s’exposer à des réponses
qui naviguent entre fatalisme, crainte, envie, rejet, utopie, même parfois !
Allez, ne soyons pas aussi caricaturaux. De plus en plus de fédérations et de centres sociaux prennent la communication à bras le corps. Avec conviction, avec difficulté parfois, ils tentent de
faire passer leur message, leur petite note, dans le flot d’informations auquel nous sommes tous exposés. Mais force est de constater que cette préoccupation n’est pas (encore) partagée par tout le réseau.
Un groupe de chargés de communication (également appelés chargés d’info, de documentation, d’animation…) a mutualisé ses réflexions et expériences locales pour poser les bases d’un argumentaire. Objectif : convaincre (nous n’avons pas dit « vendre ») de l’intérêt pour les structures de notre réseau à s’interroger sur leur communication, que ce soit auprès des habitant(e)s, des élu(e)s, des institutions, de notre réseau…
Pas de guide méthodologique ici, mais déjà la réponse à une première question : Pourquoi avons-nous intérêt à nous pencher sérieusement – mais sans se prendre trop au sérieux – sur la question de la communication ?

A télécharger sans plus attendre, ici !

Marqué comme:

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire