Texte de Philippe Nadeau suite à la journée centres sociaux en politique de la ville 8 novembre 2017

Par • 9 Nov, 2017 • Catégorie: Actualités

La fédération nationale des Centres sociaux, ce huit novembre, mena une cogitation…
Mettre en valeur les pertinentes capacités des Centres, lieux de plurielle éducation…
Ce séminaire a réuni moult acteurs et partenaires implantés en Politique de la Ville…
Se pencher sur la vie des gens, les écouter, les aider ; tout cela n’est pas un vaudeville.
Notre réflexion collective se déroula, dans un esprit laïque, dans la rue Terres au curé.
Dans une ambiance céleste des cerveaux expérimentés produisirent sans être censurés.
Ce travail s’étala sur environ six heures ; quelques sigles sur le développement social, des acronymes sur l’égalité des territoires, sur l’économie mais pas sur le commercial.
Six cent cinquante centres sociaux sont en zone « politique de la ville » ; projets adaptés.
Des habitants trouvent un accueil approprié dans nos structures ; ici tout est décrypté.
La démocratie participative, la lutte contre les discriminations, diverses émancipations, du soutien, de l’aide à l’orientation, des accompagnements personnalisés ; satisfaction.
Huit ateliers thématiques fonctionnèrent pendant deux heures sur : sur la réussite scolaire, sur la jeunesse, sur le développement économique, sur les Centres et leurs gestionnaires, sur la rénovation des quartiers, la culture, les discriminations, et sur la cohésion urbaine.
Tous les citoyens ne sont pas sur un pied d’égalité; vivre ici n’est pas toujours une aubaine.
Les habitants peuvent être des personnes-ressources, partenaires ; évitons toute exclusion.
Chercher à connaître l’environnement, contribuer à des rapprochements sans confusion.
Il convient d’entrer en relation avec les citoyens « invisibles » ; inciter les gens à se rencontrer.
Les Centres sociaux ont fait la preuve de leur savoir-faire, leur force n’est plus à démontrer.
Un participant présent ce 08- 11.2017 :  Philippe Nadeau

est
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire