Les centres sociaux du Languedoc-Roussillon se mobilisent pour le « vivre ensemble » à Saint-Gilles-du-Gard

Par • 4 Fév, 2014 • Catégorie: Accueil, Actualités, Centres sociaux, Evénements, Fédérations, Focus, Languedoc-Roussillon, Mobilisation, Régions, Vie du réseau, Zoom sur

La campagne pour les élections municipales peut être l’occasion, pour les centres sociaux, de faire entendre leur voix. A cette fin, la FCSF a co-signé avec la Confédération des MJC et les Foyers ruraux une plateforme nationale commune, qui peut être reprise localement pour interpeller les candidats puis les nouveaux élus.

Mais les centres sociaux se mobilisent également sur des enjeux locaux, comme à Saint-Gilles-du-Gard où, faisant le constat d’une banalisation des propos racistes et de la montée de des intolérances, le président du Centre social La Croisée à Saint-Gilles, Eric José, et le président de la Fédération des centres sociaux du Languedoc-Roussillon, Gunther Loelkes, ont co-signé « L’Appel de Saint-Gilles » réaffirmant les valeurs de la Charte des centres sociaux de France. Ils invitent également les centres sociaux à une rencontre régionale le 21 février à Saint-Gilles sur le thème du « renforcement du pouvoir d’agir des habitants ».

Téléchargez ci-dessous l’Appel de Saint-Gilles:

Appel de Saint Gilles

« Il s’agit d’envoyer un message positif au grand public » explique Gunther Loelkes. « A partir de témoignages concrets, nous souhaitons montrer que, même si tout n’est pas rose dans notre région, les centres sociaux se bougent pour favoriser le « vivre ensemble » dans nos villes et nos villages. Les propos racistes se focalisent sur des faits négatifs, mais nous sommes capables de montrer qu’il y a aussi des expériences positives qui existent. En somme, il s’agit de voir « le verre à moitié plein » plutôt que « à moitié vide« .

Ci-dessus, quelques exemples d’actions mises en place à Saint-Gilles par le Centre social La Croisée, notamment des créations picturales « grand format » dans le cadre d’un projet de rénovation urbaine.

Pour Eric José, président du Centre social La Coisée, « le but n’est pas d’attaquer frontalement les candidats aux élections municipales (ndlr: les candidats sont Alain Gaido (PS) Maire sortant, Gilbert Collard (Rassemblement Bleu Marine), Samuel Serre (UDI) et Eddy Valadier (UMP)), mais de montrer tout ce qu’on peut faire de positif sur un territoire difficile si on le veut vraiment. Le centre social a besoin d’être soutenu et renforcé. Par ailleurs, je suis choqué par la banalisation actuelles des propos racistes sur notre territoire et je pense que nous devons défendre nos idées, notre conception de la société et de l’homme.« 

La FCSF apporte son soutien à l’initiative de la Fédération du Languedoc-Roussillon et du Centre social La Croisée. Une délégation de la FCSF sera présente à Saint-Gilles pour la rencontre du 21 février, dont nous ferons un compte-rendu.

est chargé de communication FCSF / webmestre du site www.centres-sociaux.fr.
Email à cet auteur | Tous les Articles par

4 Réponses »

  1. bonjour
    je souhaiterais tweeter ce lien concernant l’appel de St Gilles mais l’adresse du lien en elle même fait déjà plus de 140 caractères.
    c’est dommage
    du coup, je ne sais pas comment faire
    merci

  2. Bonjour Véronique, merci de votre soutien. Voici le lien court: http://www.centres-sociaux.fr/?p=10699. Sinon, voici un outil permettant de raccourcir les liens: http://minu.me/

  3. ci joint un reportage sur cette journée !! réalisé par La radio du centre social RIVES à Vauvert !!! à écouter télécharger et partager !!! Cordialement Dominique Peyre Responsable d’antenne

    https://soundcloud.com/radio-systeme/rencontre-des-centres-sociaux

  4. Merci!

Laisser un Commentaire