Centres Sociaux et projets jeunes (1): lancement du réseau des Équipes Jeunes

Par • 9 Oct, 2011 • Catégorie: A la une, Accueil, Acteurs, Actualités, Centres sociaux, Chantiers fédéraux, Education, Focus, Île-de-France, Poitou-Charentes, Régions, Reportages, Rhône-Alpes, Zoom sur

Le 10 octobre dernier, la FCSF lançait officiellement une expérimentation visant développer l’engagement des jeunes dans les centres sociaux, sous la forme d’un réseau national créé à cette occasion: le réseau des Equipes Jeunes des Centres Sociaux.

Ce lancement coïncide avec la mise en ligne d’un nouveau film produit par la FCSF (après ceux consacrés aux actions de prévention des risques liés au vieillissement et au développement durable), destiné à valoriser le savoir-faire et la créativité des centres sociaux en matière de participation des jeunes.

Cliquez ci-dessous sur le symbole « lecture » pour démarrer le film (19 min)


Les centres sociaux et la jeunesse par recproduction

Ce film témoigne de différents types d’actions menées dans les centres sociaux: les journées vélos organisées par la 20e Chaise à Paris; le club jeunes du centre social Espelido à Avignon; les foyers autogérés mis en place par le centre socioculturel du Pays Mauléonais dans les Deux-Sèvres; le pré-BAFA organisé dans les centres sociaux de la Vienne; et enfin, une rencontre avec les jeunes élus du Conseil d’administration de l’AQCV à Chambéry. Ces reportages sont complétés par l’analyse de Jean-Marc Cottet, intervenant spécialisé dans la formation d’animateurs jeunesse.

Afin de compléter ce film, nous publierons sur ce site au cours du mois d’octobre une série d’articles approfondissant certaines des actions qui y sont présentées.

Quant au réseau des Equipes Jeunes, pour expliquer en quoi cela consiste, nous avons choisi de donner la parole à Jean Neyron, membre du Conseil d’administration de la FCSF et référent politique de ce projet.

Jean Neyron

Centres-sociaux.fr: Pourquoi lancer un réseau jeunes dans les centres sociaux?

Jean Neyron: Lorsque nous avons voulu réfléchir sur la place des jeunes dans les centres sociaux, nous avons démarré par un diagnostic sur la manière dont cette tranche d’âge est actuellement accueillie dans les centres. Résultat: beaucoup de centres accueillent des jeunes, mais principalement autour d’une proposition d’activités. Certains vont au-delà en proposant l’accompagnement de projets, mais ceux-ci consistent bien souvent en de l’autofinancement en vue de départs en vacances. Ce qui est bien, mais nous nous sommes demandés comment nous pourrions aller encore plus loin. Comment faire en sorte que les projets des jeunes ne soient pas uniquement auto-centrés mais profitent à toute leur communauté? Nous sommes persuadés que les jeunes sont tout à fait susceptibles de s’engager sur des projets d’intérêt général à condition qu’on leur en donne l’opportunité et qu’on change notre regard sur eux; c’est-à-dire qu’on cesse de les voir comme une source de problèmes mais, au contraire, comme une ressource. Enfin, il y a l’envie d’une participation massive des jeunes au Congrès de Lyon en juin 2013 et d’une prise de parole de cette tranche d’âge sur les problématiques qui les concerne.

Concrètement, en quoi cela consiste-t-il?

JN: Il s’agit d’une expérimentation, qui concerne pour l’instant une dizaine de centres en France (Paris, Aulnay, Douai, Avignon, Oloron et Mourenx dans les Pyrénées Atlantiques, Poitiers, les Mureaux). Il s’agit de centres qui travaillent déjà sur cette dimension d’engagement des jeunes ou qui souhaitent la développer. Cette expérimentation doit leur permettre de tester les outils méthodologiques que nous avons mis au point ensemble, qui sont l’occasion de mettre en actes éducatifs les trois valeurs de la Charte des Centres Sociaux : un fonctionnement démocratique, respectant l’avis et l’envie de chacun, pour des projets solidaires. Les outils proposent également toute une méthodologie autour de la dynamique de groupe.

En quoi le fait de lancer un réseau national doit-il permettre de favoriser l’engagement des jeunes?

JN: L’idée est d’organiser une fois par an des regroupements de tous les jeunes qui composeront ces équipes. Nous parions sur le fait que rassembler ces jeunes d’horizons divers, faire en sorte qu’ils échangent leurs préoccupations, leurs envies et leurs idées débouchera sur des paroles fortes qui seront un moteur d’engagement. Une première rencontre nationale de la centaine de jeunes qui composeront ces premières équipes est prévue en février 2012 en Ile de France. Nous ferons un premier bilan avec eux à ce moment-là.

est rédacteur du site centres-sociaux.fr
Email à cet auteur | Tous les Articles par

5 Réponses »

  1. nous voulions vous faire parvenir une information concernant un projet porté par des jeunes de notre structure:

    Un groupe de dix ados de notre territoire s’implique ,se mobilise autour d’un projet de coopération europenne avec un groupe de jeune Roumains de VORONA.

    CENTRE SOCIAL ET CULTUREL D’ARPAJON/CERE .15130 ARPAJON/CERE

  2. Bonjour Mme Fley,
    Merci pour votre commentaire, et l’intérêt porté pour notre démarche, en effet votre projet est très intéressant !
    Je me permettrais de prendre contact avec vous sous peu !
    Benjamin Pierron

  3. Bonsoir! Je suis etudiante a Lyon. Je voudrais savoir si il y a un cours pour apprendre francais, dans le centre sociaux, s’il vous plait?

    Merci bien.

  4. Bonjour. Le mieux est de vous rapprocher de la fédération des centres sociaux du Rhône pour obtenir cette information: http://www.centres-sociaux-rhone.com/. J’attire notamment votre attention sur la liste des centres sociaux du département: http://www.centres-sociaux-rhone.com/fede/telechargements/liste-fichiers/liste_centres.pdf

  5. j’ai vraiment aimé votre initiative. j’adhère dans vos activités mais ma préoccupation est de savoir comment nous autres qui trouvez en afrique plus précisement en RDC pouvions bénéficié meme le renforcement des capacités car nous sommes de leaders aussi des jeunes. je suis le directeur du CENTRE D’ECOUTE ET D’INFORMATION CONVIVIAL POUR ADOLESCENTS ET JEUNES dans ma ville de Boma

Laisser un Commentaire