« La manipulation de l’identité nationale »: le nouvel ouvrage de Saïd Bouamama

Par • 8 Sep, 2011 • Catégorie: Accueil, Actualités, Annonces, Brèves, Chantiers fédéraux, Discriminations

Saïd Bouamama, sociologue et chargé de recherche à l’IFAR de Lille, publie aux éditions du Cygne un nouvel ouvrage intitulé « La manipulation de l’identité nationale. Du bouc émissaire à l’ennemi de l’intérieur ».

> Cliquez ici pour télécharger la présentation de l’ouvrage et le bon de commande.

Rappelons que Saïd Bouamama est un compagnon de route du réseau des centres sociaux en matière de la lutte contre les discriminations. Il est notamment intervenu dans le cadre du séminaire inter-fédéral d’avril 2010. Vous pouvez visionner son intervention ci-dessous en cliquant sur le symbole lecture:

Voici ci-dessous la prière d’insérer de son nouvel ouvrage:

Depuis plusieurs décennies, une offensive idéologique sans précédent se déploie à l’encontre des populations issues de l’immigration postcoloniale. La création d’un ministère de l’identité nationale et de l’immigration n’est que le résultat des attaques antérieures qui ont préparé le terrain : réinjection des liens du sang comme fondement de la nationalité, débat sur la laïcité et vote d’une loi d’interdiction du « foulard à l’école », affaire dite « des sifflets au stade de France », etc. Petit à petit se met ainsi en place une formidable régression historique : le retour à une conception essentialiste, ethnique, sanguine de la Nation. Une telle conception conduit inéluctablement à une logique de traque d’un « ennemi de l’intérieur » qui ressemble étrangement à la logique pétainiste dont nous connaissons les conséquences sociales.
Les articles réunis dans ce livre ont été écrits au cours de ces deux dernières décennies. Ils ont été pour certains d’entre eux des réactions à l’actualité et pour d’autres des analyses tentant de prendre du recul sur ces attaques constantes à l’encontre des populations immigrées et de leurs enfants. Ils ont comme point commun d’insister sur la véritable question identitaire qui se pose à la société française qui n’est, bien entendu, pas celle de l’identité nationale mais plutôt celle de la déstabilisation des identités populaires du fait des politiques ultralibérales mises en oeuvres depuis près de quatre décennies.

 

est rédacteur du site centres-sociaux.fr
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Laisser un Commentaire