En route pour l’Université fédérale: première analyse de la récolte des indignations.

Par • 8 Sep, 2011 • Catégorie: A la une, Accueil, Actualités, Compte-rendus, Congrès 2013, Vie de la FCSF, Zoom sur

Suite du feuilleton Congrès 2013! Comme nous l’avons indiqué dans cet article, la récolte des indignations par les centres sociaux est désormais terminée et s’ouvre maintenant le temps de l’analyse des 800 témoignages recueillis. Cette analyse sera effectuée collectivement au cours de notre Université fédérale, qui aura lieu du 30 septembre au 02 octobre à Sangatte dans le Pas-de-Calais et rassemblera 250 bénévoles et salariés de nos fédérations locales.

Suite à ce rassemblement, un document de synthèse sera rendu public avant la fin de l’année, qui reprendra à la fois les témoignages recueillis, l’analyse effectuée par les acteurs de notre réseau et les diverses contributions d’experts.  Nous avons en effet fait appel à un certain nombre de spécialistes, chercheurs et praticiens, afin de nous éclairer sur les 7 thématiques identifiées lors d’une première lecture de ces témoignages par les membres du comité de pilotage du Congrès.

Les membres du comité de pilotage du Congrès en séminaire à Lyon pour une première lecture des indignations

De 800 témoignages… À 7 questions sociales

Une premier tri de l’ensemble des indignations nous a en effet permis de les repartir en 17 pochettes thématiques, assez large : « Éducation », « Emploi/économie », « solidarité », « environnement, cadre de vie », etc. Lors du séminaire d’analyse, les 20 et 21 juillet à Lyon, après plusieurs groupes de lecture, nous avons choisi de retenir les thématiques les plus récurrentes, celles qui avaient « récoltées » le plus d’indignations.

Analyse de la pochette "éducation"

Au départ, nous pensions en retenir six mais devant l’importance des thématiques et la difficulté de « trancher », nous avons décidé d’en retenir sept.

Comme il y a eu un choix, il y a forcément des indignations qui ne rentrent pas dans les 7 questions sociales retenues, cela ne veut pas dire que ce sont des interrogations ou des cris moins importants. Ce sont des situations qui reviennent avec moins de récurrence, ou sur lesquelles nous ne pouvons avoir de prise (le système capitaliste à l’échelle mondiale par exemple). Pour ne pas occulter ces situations, nous vous proposerons de les retrouver, de manière plus synthétique, dans une chapitre consacré aux « autres questions sociales ».

Pour chacune de ces questions sociales, nous avons essayé de trouver parmi les indignations (ou en les créant) des titres plus représentatifs qu’une simple thématique (parfois trop usitée !) : par exemple, au lieu d’inscrire un parcours autour de la précarité, nous avons repris une indignation, « Ras le bol de la charité, je veux un vrai boulot ».

Analyse de la pochette "logement"

Voici donc les 7 questions sociales retenues, telles que nous les avons formulées:

– Lutte contre les discriminations liées à l’origine : mission impossible ?
– Les Parents au tribunal de l’éducation
– « Elle a plein de choses à dire… Mais à personne »
– Etre exclu du logement ou habiter décemment ?
– « Ras le bol de la charité, je veux un vrai boulot ! »
– Santé en mal de solidarité
– Pour les politiques sourds, réinventons les mégaphones ! Pour les citoyens muets, réinventons la langue des signes !

Les chercheurs invités sont Olivier Noël, Joël Roman, Catherine Neveu, Valérie Cohen, Danièle Demoustier, Julien Talpin, et un représentant de la Fondation Abbé Pierre (sous réserve).

Les praticiens invités sont Samuel Thomas (Fédération nationale des Maisons des potes), Bruno Masurel (ATD Quart-Monde), André Rousselet (Voisins et citoyens en Méditerranée), Hervé Cogne (Association nationale des compagnons bâtisseurs), Zinn-Din Boukhenaissi (Comité National de Liaison des Régies de Quartier), Stéphane LODEIRO (ADELS), et Pierre Mahey (Capacitation citoyenne)

Signalons également la présence de Paul Ariès, politologue et écrivain, dont le rôle un peu particulier consistera à jouer le « perturbateur », c’est-à-dire apporter un point de vue iconoclaste et transversal sur notre société lors d’un temps de débat consacré à la décroissance.

Et après Sangatte?

L’Université Fédérale marquera le passage de la première à la seconde étape de notre démarche Congrès, celle de la mise en débat dans les centres sociaux.

Pour ce faire, en novembre 2011, à partir des productions issues de notre réflexion collective à Sangatte, et de l’apport de « plumes » extérieures, nous publierons notre diagnistic national, véritable support aux débats organisés localement (à l’échelle de plusieurs centres, d’une fédération ou d’une union) et nationalement.

Les analyses et propositions réalisées autour des 7 sept questions sociales, ainsi que les méthodes d’animation de débats développées pendant Sangatte nous permettront, à l’échelle de l’ensemble des centres sociaux, de proposer des débats d’enrichissement, avec les habitants, autour des situations d’indignations vécues.

A bientôt donc pour un compte-rendu détaillé de l’Université fédérale !

est rédacteur du site centres-sociaux.fr
Email à cet auteur | Tous les Articles par

6 Réponses »

  1. Bonjour, bravo !
    Démarche et contenu très intéressants !

  2. Merci Caroline! Nous continuerons à vous tenir au courant de la démarche Congrès de manières aussi précise que possible. Rendez-vous début novembre pour un compte-rendu de l’Université fédérale.

  3. bonjour,

    nous n’avons pas pu participer à la récolte des indignations mais la plupart de celles sélectionnées par le comité sont communes à celles soulevées par le public de notre centre social.
    je souhaite être tenue au courant de l’évolution de cette démarche de mise en débat dans les centres sociaux.
    merci encore pour ce dynamisme, nous en avons bien besoin!

    Marie MORINIERE
    RÉFÉRENT fAMILLES

  4. Bonjour Marie. Un compte-rendu de l’Université fédérale, au cours de laquelle nous avons analysé ces indignations, est en préparation pour le site. Mais surtout, nous publierons un document qui retrace toute la démarche au cours du mois de novembre. Evidemment, cela fera la Une du site! Et ce document sera envoyé à toutes les fédérations, qui le remettront aux centres. Merci pour l’intérêt que vous portez à cette démarche et à bientôt sur le web ou dans les débats qui seront organisés au cours de la prochaine année dans notre réseau!

  5. Bonjour, à l’attention de Julien BASTIDE

    Comment se procurer votre compte-rendu à propos des indignations ?
    Je vis à Narbonne (11).
    Salariée en insertion, investie dans l’associatif ( Maison des Potes, Femmes Solidaires), je fais aussi un DUEPS sur le thème de la lutte contre l’exclusion et à ce titre commence la collecte de témoignages.
    J’aimerais pouvoir prendre connaissance du travail que vous avez effectué de collecte d’indignations et de compte-rendu.
    Merci de me dire sil est disponible sur le site. Vous en remerciant par avance. Salutations. Valérie LOMBARD t.06 50 76 68 82

  6. Bonjour Valérie. Le compote-rendu de cette démarche a pris la forme d’un ouvrage intitulé « Ecouter-Comprendre-Agir » que vous pouvez télécharger à cette adresse: http://www.centres-sociaux.fr/files/2012/02/doc_ECA_bassedef.pdf. Par ailleurs, vous trouverez l’ensemble des indignations recueillies ainsi que de nombreuses ressources sur cette page: http://www.centres-sociaux.fr/2011/10/31/universite-federale-les-ressources/

Laisser un Commentaire