La collecte des situations indignes: premier bilan !

Par • 7 Juil, 2011 • Catégorie: A la une, Accueil, Actualités, Compte-rendus, Congrès 2013, Témoignages, Vie de la FCSF

Comme nous l’avons expliqué il y a quelques mois dans cet article, la Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France (FCSF) a entamé en début d’année la première étape d’un processus de mobilisation sur 3 ans qui doit aboutir à l’organisation du 8e Congrès des centres sociaux les 21, 22 et 23 juin 2013 à Lyon. Cette première étape consistait en une récolte par le maximum de centres sociaux des situations vues ou vécues sur les territoires qui bafouent la dignité humaine, la valeur première de notre Charte.

A l’heure où cette première étape est en train de se clore, nous sommes heureux d’annoncer que nous avons d’ores et déjà reçu plus de 600 témoignages. Recueillis selon des méthodes et sur des supports très divers (textes, photos, vidéos), ces paroles d’habitants reflètent les difficultés perçues ou vécues par la population française, mais aussi les espoirs et les envies d’agir des femmes, des hommes et des enfants qui fréquentent ou qui s’impliquent dans nos structures.

Ces témoignages vont alimenter notre Université Fédérale, qui aura lieu les 30 septembre, 1er et 2 octobre à Sangatte dans le Pas-de-Calais, dont le but est de procéder à l’analyse de ce formidable recueil afin d’en tirer un document de synthèse qui reflétera l’état de nos territoires, non pas du point de vue froid et distancié de l’observateur, mais de celles et ceux qui y vivent. Cette publication ouvrira la seconde phase de la démarche Congrès, qui consistera en une mise en débats de cette analyse sur les différents territoires où la récolte a été effectuée. Mais nous aurons l’occasion de vous en reparler…

Pour l’heure, il va falloir lire et classer la masse d’informations ainsi collectée. Quels sont les principales thématiques qui ressortent de cette consultation? Telle est la question que se poseront les membres du comité de pilotage du Congrès, composé de salariés et de bénévoles de nos différentes fédérations locales, lorsqu’ils se réuniront le 20 et 21 juillet en séminaire à Lyon.

Une première lecture superficielle fait apparaître un certain nombre de thèmes récurrents: la place des jeunes, les problèmes liés au logement, ceux liés à la répartition inégale des richesses, la stigmatisation des plus précaires, etc. « Les gens que nous avons rencontré sont indignés mais pas résignés » nous confie Brigitte Chabert, déléguée de la Fédération Rhône « Face aux difficultés, des solidarités de proximité se développent ».

Hôtes de ce prochain Congrès, les centres sociaux du Rhône se sont en effet fortement impliqués dans la récolte des indignations. Voici quelques exemples d’idées mises au point pour recueillir des indignations:

– Au Centre social de La Ferrandière (Villeurbanne), la boite à indignation c’est une urne dans laquelle les habitants peuvent glisser leur réflexions – anonymes ou pas, au moyen d’un simple questionnaire. Cliquez ici pour télécharger le questionnaire.

– Lors de l’AG des centres sociaux de Rillieux, des isoloirs sont installés : on peut y exprimer une colère ou une indignation par un enregistrement audio ou par écrit…

– Dans le hall du Centre social JJ Peyri à Vaulx-en-Velin, le mur des indignations est un large mur en papier qui recueille paroles, collages, dessins…

– A lire, un article du journal des Monts du Lyonnais : le Centre social des Hauts-du-Lyonnais de Saint-Symphorien-sur-Coise retrace les indignations et les enthousiasmes recueillis lors du Forum social des villages 2011. Cliquez ici pour lire l’article.

"Indignations et espérances" dans les centres sociaux de Rillieux la Pape (69)

> Plus d’informations sur la page dédiée au Congrès du site de la Fédération des centres sociaux du Rhône.

Du côté de la Vendée, un site internet spécifiquement dédié à la récolte des indignations a été mis en place, animé par Solène, diplômée de Sciences politiques, en service civique à la fédération de Vendée. Plus d’une centaine de témoignages ont été recueillis et publiés sur cet espace ressource.


Faisant une première analyse de cette consultation, Annie Lambale, présidente de la fédération, constate: »En lisant les premières indignations recueillies par Solène, j’avoue avoir été surprise que celles-ci décrivent surtout des attitudes d’incivilité entre les personnes, de tous âges, de tous milieux …. J’avais, peut-être candidement, imaginé que les personnes interrogées s’insurgeraient essentiellement contre le chômage, le manque de logements, l’évolution du système de santé, la stagnation du pouvoir d’achat, les parachutes dorés… Et bien non, il était essentiellement question de comportements de tous les jours, de relations entre habitants sur un quartier, sur la route…« 

> Le site « Vers le Congrès 2013 » mis en place par la Fédération de Vendée

> L’analyse d’Annie Lamballe sur le site de l’Union Régionale des Pays de la Loire

A Paris, La Fédération s’engage également fortement en incitant les centres à récolter les indignations, à l’exemple du Relais 59, qui animé un temps d’expression autour de l’indignation pendant la fête de quartier: les habitants étaient invités à s’exprimer à même le trottoir, comme en témoignent les clichés que vous pouvez visionner ci-dessous:

La Fédération, de son côté, à réalisé des interviews vidéos à l’occasion de son Assemblée Générale, dont vous pouvez découvrir un échantillon ci-dessous:

Suite au séminaire des 20 et 21 juillet, nous publierons un bilan plus détaillé de cette récolte. D’ici là, continuons à nous indigner!!!

est rédacteur du site centres-sociaux.fr
Email à cet auteur | Tous les Articles par

Une Réponse »

  1. […] de Vendée voulait réaliser, sur le département, une enquête dans les centres sociaux au sujet des situations indignes vécues par les habitants, dans le cadre de la « démarche Congrès » lancée par la Fédération nationale. Solène […]

Laisser un Commentaire