Note de lecture: « Les liaisons numériques, vers une nouvelle sociabilité » par Antonio Casilli

Par • 26 mai, 2011 • Catégorie: Accueil, Brèves, Chantiers fédéraux, Notes de lecture, Numérique

L’ouvrage d’Antonio A. CASILLI est une véritable réflexion sociologique et anthropologique sur les usages du numérique. La mutation en cours et les enjeux qu’elle fait naître sont abordés ici avec tout l’approfondissement nécessaire, loin de effets trop sensibles ou jugements de valeurs plus ou moins moralisateurs auxquels elle donne trop souvent lieu. Et si l’on peut tout à fait ne pas partager certaines thèses, elles sont suffisamment argumentées pour provoquer un véritable travail et nous stimuler.

Par Henry Colombani

> Cliquez ici pour télécharger la note de lecture complète

Antonio A. CASILLI, Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité – Seuil , La Couleur des idées, septembre 2010. 340 pages.

Marqué comme:

est rédacteur du site centres-sociaux.fr
Email à cet auteur | Tous les Articles par

3 Réponses »

  1. Il y eut une tête bien pleine. Il y eut une tête bien faite. Y a-t-il une agilité du petit pouce de l’enfant grâce à laquelle il se lie à toutes les connaissances. Il y eut la notation par le maitre, il y a la notation du dieu statistique. Tous notent tout. Il y eut le silence d’or, il y a le brouhaha permanent. Comment alors vivre ensemble, faire société.. ? Tout est à inventer. C’est le sujet du livre. C’est la chance des jeunes.

    Mes « à lire » sont très court. Le bouquin de Michel Serres est passionnant.

    Merci de tes notes

  2. petite poucette
    par Michel Serres
    Ed. le pommier 82p. 9.50€
    Il y eut une tête bien pleine. Il y eut une tête bien faite. Y a-t-il une agilité du petit pouce de l’enfant grâce à laquelle il se lie à toutes les connaissances. Il y eut la notation par le maitre, il y a la notation du dieu statistique. Tous notent tout. Il y eut le silence d’or, il y a le brouhaha permanent. Comment alors vivre ensemble, faire société.. ? Tout est à inventer. C’est le sujet du livre. C’est la chance des jeunes
    J’avais oublié le titre.
    A+

  3. Merci pour ce commentaire André, l’ouvrage de Michel Serres a l’air effectivement très intéressant. Une interview de lui au sujet de cet « Petite poucette » est lisible ici: http://www.ecrans.fr/Petite-Poucette-la-generation,13234.html

Laisser un Commentaire